#35

#35

#35

00:00-03:00 Le Bruitagène / ASU Association Sonore et Utopique (Nantes, Paris, Ferté, Rio de Janeiro)
Où on parle des vieux, de drônes, de poisson, d'autres guerres, de violences policières, du Brésil, de l'Inde, de Wuhan. Avec Les Vieux à la poubelle de Tieri Briet, Peep Show Drone de Isabelle Mornat, Poisson d'Avril mon cul de Marc Perrin et Anaïs Denaux, Regarde de Mira et Anaïs Denaux.

02:00 Odile Henry, La situation en Inde (1)
"They will die at home, in silence, maybe from a much deadlier thing than the virus itself: the profound socioeconomic inequalities that divide Indian society" (Ils et elles mourront chez elleux, en silence, peut-être d'une chose beaucoup plus mortelle que le virus lui-même : les profondes inégalités socio-économiques qui divisent la société indienne) rédigé par Mathieu Ferry, Govindan Venkatasubramanian, Isabelle Guérin et Marine Al Dahdah parle de la sitution sanitaire, de celle des migrant-e-s dits de l’intérieur, et des risques de famine et d’émeutes en Inde.
Odile Henry, sociologue, séjournait en Inde aux débuts de la période de propagation puis de confinement du coronavirus Covid-19 et alors que les États fermaient leurs frontières, et que les mouvements et les événements en cours subissent ce qui s'avèrera un tournant sécuritaire et des politiques inégalitaires plus violentes. Sollicitée par Béatrice Rettig, elle contextualise l'actualité indienne, et propose des pistes de lecture, d'analyse et de solidarité.

02:30 François Martig, We Make value (12', 2019), un documentaire réalisé à Dhaka City, Bangladesh, en septembre 2018 et monté en avril 2019, pour Tous les matins du monde, un programme de Stéphane Marin.
Environ 60 millions de personnes travaillent pour fabriquer nos vêtements. 70% sont en Asie et 80% sont des femmes qui travaillent souvent dans des conditions indignes. Les violations des droits de l'homme s'accumulent : salaires de misère, harcèlement moral et sexuel, répression syndicale, travail des enfants, horaires de travail non viables, accidents répétés, exposition à des substances toxiques, pollution.
La campagne « Rethink your clothes » (Repensez vos vêtements) de Caritas Luxembourg / Fairtrade Lëtzebuerg asbl s'est inscrite dans une démarche d’accroître la responsabilité des entreprises et des clients, compte tenu des impacts sociaux et environnementaux du secteur de l'habillement dans le monde. « Rethink your clothes » est également un court-métrage de fiction réalisé par Charlotte Bruneau (LU) et produit par Caritas Luxembourg à Dhaka, au Bangladesh, en 2018. Pendant le tournage, et en tant qu'opérateur du son, François Martig a réalisé plusieurs enregistrements dans une usine de confection et des entretiens avec des personnes travaillant suivant ce modèle industriel insensé.
La contribution donne une idée de l'atmosphère sonore à l'intérieur des usines de confection et comment les conditions terribles deviennent « presque » normales pour les travailleurs. Elle oublie l'aspect temporel (le matin) car il n'y a ni jour, ni nuit dans cet esclavage.

02:45 François Martig plutôt que spéculer à propos d'un monde d'après le coronavirus où nous pourrions relancer les revendications et les mouvements tus par les politiques sanitaires, propose de faire entendre le monde d'avant dans des extraits de Wuhan Sounds (CN), enregistrés en 2014 à Wuhan puis diffusés dans le cadre de l'exposition Dans quelle vie tu mondes ? et dont l'écoute nous transporte à travers le temps à l'encontre des représentations véhiculées par les médias depuis le début de la pandémie de coronvirus Covid-19 dont la propagation initiale était identifiée à Wuhan.
Liste des extraits : Voice Shop (0'27), Botanical Garden (2'42), Bus (2'54), Karaoké (5'37), Song (2'10).